"Ballon d'Or", "but en or" : la presse espagnole couronne déjà Messi

“Ballon d’Or”, “but en or” : la presse espagnole couronne déjà Messi

Et à la fin, c’est Lionel Messi qui marque. Auteur du but vainqueur face à l’Atlético de Madrid (0-1) dimanche soir, le joueur du Barça pourrait bien remporter son sixième Ballon d’Or ce lundi. Pour la presse espagnole, il n’y a aucun doute.
Le patron, c’est lui. Au bout de l’ennui, Lionel Messi a (encore) sauvé le Barça, dimanche soir, face à l’Atlético de Madrid. Si Marc-André ter Stegen mériterait lui aussi bien des louanges, c’est l’enroulé du gauche de son coéquipier argentin que tout le monde va retenir. Un éclair du génie à quelques heures de la cérémonie du Ballon d’Or. Prémonitoire ?

Pour les médias espagnols, la réponse est toute trouvée. Ce lundi, l’ensemble la presse sportive (même madrilène) annonce, avec plus ou moins de tact, que “la Pulga” sera en effet le grand protagoniste de la cérémonie du théâtre du Châtelet. Par exemple, le quotidien Marca, réputé comme plus proche du Real Madrid, titre avec un éloquent “Ballon d’Or”. Le tout accompagné d’une photo de Messi armant sa frappe. Une manière subtile de mélanger l’importance de son but et la possibilité de le voir couronné à Paris.

“Gol de oro”
Du côté de la presse catalane, on prend moins de pincettes. Si les deux quotidiens pro-Barça, Mundo Deportivo et Sport, optent pour le même titre “Gol de oro” (but en or, ndlr), ils annoncent clairement que Messi va remporter son sixième Ballon d’Or. Pour eux, le doute n’est même pas permis. En Italie non plus, d’ailleurs. Dans ses colonnes, la Gazzetta dello Sport confirme ce résultat. Sadio Mané et Virgil Van Dijk, les deux joueurs de Liverpool, seraient donc battus.

“Barcelone n’a pas eu d’occasions de but, mais Messi est apparu et a marqué avec une facilité toujours aussi déconcertante. C’est pour cela que c’est le meilleur”, a reconnu de son côté Saul Niguez, le milieu de l’Atlético, dimanche soir. Un constat partagé par l’ensemble des acteurs de la rencontre. Ce lundi, il pourrait être formalisé une fois encore par les votes des 180 journalistes qui composent le jury du Ballon d’Or.

(Visited 18 times, 1 visits today)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *