Ce village en Sibérie est considéré comme l'une des plus froides zones habitées au monde.

Ce village en Sibérie est considéré comme l’une des plus froides zones habitées au monde.

Le village russe d’Oymyakon détient les records en ce qui a trait aux températures les plus froides pour une zone habitée.

Les températures moyennes en janvier y atteignent les – 50°C et en fait l’habitation permanente la plus froide du monde.

La température la plus basse qui y a été enregistrée était de -71,2°C.

500 personnes environ y vivent et dans les années 1920-1930, des hordes de rennes s’y arrêtaient pour profiter des sources chaudes, d’où le nom Oymyakon qui signifie « eau qui ne gèle pas », un peu ironique vu les températures que connaît ce village.

Là-bas, les gens se chauffent principalement au charbon et au bois. Impossible d’y cultiver quoique ce soit, la base de l’alimentation des habitants est constituée de viande de renne et de cheval. Il n’y a qu’un seul magasin et les habitants sont éleveurs de rennes, chasseurs et pêcheurs sur glace pour la plupart.

Le village n’a pas énormément de commodités modernes et certains bâtiments ont des toilettes extérieures. Si la centrale électrique cesse de fonctionner pendant cinq heures, les canalisations gèlent et peuvent casser.

Toutefois, grâce au lait des animaux contenant beaucoup de micro-nutriments, ils ne souffrent pas de malnutrition.

L’école du village n’est fermée que si la température chute sous les -52 °C, les habitants étant bien habitués au climat.

Le village est situé à 750 mètres au-dessus du niveau de la mer et cela influence sur l’ensoleillement reçu. Par exemple, les jours durent 3 heures en décembre, mais 21 heures en juillet.

Et croyez-le ou non, en juin, juillet et août ils ont parfois des températures au-delà de 30°C !

(Visited 9 times, 1 visits today)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *