Du CFA à l’ECO

Du CFA à l’ECO: Les pays Anglophones de la CEDEAO disent non. Le Nigeria , la Gambie, le Ghana, la Guinée, le Liberia et la Sierra Leone ont condamné la décision de leurs homologues francophones de renommer unilatéralement le franc CFA en ECO. Cette rencontre qui s’est tenue à Abuja a réuni les ministres des Finances de la Zone monétaire ouest-africaine (ZMAO, ou WAMZ en anglais).

La Zone monétaire ouest-africaine
Les six pays anglophones de l’Afrique de l’Ouest ont prononcé la condamnation à l’issue d’une réunion extraordinaire cruciale de leurs ministres des finances et gouverneurs de leurs banques centrales jeudi. Ils se sont réunis à Abuja dans le cadre de la ZMAO sur le programme de monnaie unique de la CEDEAO.

La venue de l’ECO
Dans un communiqué, ils prennent note de la déclaration du président de l’Autorité des chefs d’État et de gouvernement de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA) le 21 décembre 2019, de renommer unilatéralement le franc CFA ECO en 2020.

L’Autorité des chefs d’État et de gouvernement
Ils ajoute également que « le Conseil de convergence de la ZMAO tient à souligner que cette action est incompatible avec la décision de l’Autorité des chefs d’État et de gouvernement de la CEDEAO pour l’adoption de l’ECO comme nom d’une monnaie unique indépendante de la CEDEAO« .

La feuille de route
Cependant, « le Conseil de convergence de la ZMAO souhaite réitérer la nécessité pour tous les pays membres de la CEDEAO de mettre en œuvre la décision de l’Autorité des chefs d’État et de gouvernement de mettre en œuvre la feuille de route révisée du programme de la monnaie unique de la CEDEAO ».

(Visited 1 times, 1 visits today)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *