Deux ans après le meurtre de Mamadou Lamine Diédhiou à Besançon, ses présumés meurtriers ont comparu, hier, devant le tribunal, rapporte Libération dans sa livraison de ce mardi.

Les faits remontent au 23 avril 2017. Vers 3 h du matin, notre compatriote, un des vigiles chargés de surveiller les entrées de la discothèque “Le Style”, interdisait l’accès de l’établissement à un client.

Ce dernier s’énervait, téléphonait à des proches… Quelques instants plus tard et par surprise, il revient accompagné de sa bande. Ils s’acharnent sur le videur. Des coups puis un couteau sorti d’une poche.

Mamadou Lamine Diédhiou recevait alors deux coups de lame, à la cuisse et en plein cœur. Malgré l’arrivée des secours qui ont tout tenté, il succombera à ses blessures.

(Visited 1 times, 1 visits today)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *