Après 11 mois de cavale, un sexagénaire violeur d’une fillette de 12 ans, dans le village de Tiéviessou à Grand-Lahou, a été mis aux arrêts.

Les faits remontent au mois de février 2019, lorsqu’un matin, K L, élève en classe de CM2, est interpellée par le sexagénaire de 65 ans, D.A. Selon la fillette, elle a subi une agression sexuelle du sexagénaire qui a avoué l’aimer plus que ses deux femmes. La fillette dit avoir rapporté le viol à sa tante qui l’a conduite à l’hôpital pour des soins.

Le présumé violeur, après son forfait, a pris la poudre d’escampette pour se réfugier sur une île difficile d’accès. Après 11 mois de cavale, il a été épinglé par la gendarmerie à la fin du mois de décembre 2019 lorsqu’il est sorti de sa cachette pour effectuer des achats pour sa fête de fin d’année.

Selon les populations du village, le sexagénaire, “un riche” commerçant à Tieviessou, n’en est pas à son premier forfait dans le village.

(Visited 1 times, 1 visits today)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *