Alpha Condé

Engluée dans une crise liée au projet de changement constitutionnel voulu par Alpha Condé appuyé par son parti, la Guinée risque-t-elle de replonger dans une transition ?

Les supputations vont train depuis la sortie du député Mohamed Lamine Kamissoko qui a ouvert la boîte de pandore ce week-end. Cet élu du RPG arc-en-ciel a accusé les opposants au projet de nouvelle Constitution d’être animés par des velléités subversives.

Il prétend que le FNDC serait en collusion avec un groupe de militaires pour renverser Alpha Condé dont le second et dernier mandat finit en décembre 2020, selon l’actuelle Constitution. La stratégie selon ce parlementaire viserait à créer un climat de chao dans le pays pour pousser l’armée à opérer un coup d’Etat.

Interrogé ce mardi 18 juin 2019 par Africaguinee.com, M. Kamissoko s’est dédit en niant avoir parlé de coup d’Etat. Alors que sa sortie au siège du RPG a suscité un grand tollé, il indique que ses propos auraient été déformés.

(Visited 625 times, 1 visits today)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *