Le geste de la France qui hypothèque la sortie des pays africains de la Zone CFA

Le geste de la France qui hypothèque la sortie des pays africains de la Zone CFA

Bruno le Maire, le ministre français de l’Économie, a indiqué ce 8 novembre 2019 que la France ne voulait pas « imposer quoi que ce soit » pour réformer le franc CFA.

« Nous restons ouverts à une réforme ambitieuse du franc CFA. Il y a une condition et elle est impérative c’est que la proposition vienne des Etats-membres de la zone franc » a déclaré Bruno le Maire, ministre français de l’Économie, ce vendredi 8 novembre 2019 lors d’une conférence de presse à Bruxelles. hypothèque

Toujours selon le ministre français de l’Économie: « Ce n’est pas à la France de faire des propositions ou d’imposer quoique ce soit ».

Rappelons que le jeudi 7 novembre 2019 le président béninois Patrice Talon a annoncé le retrait des réserves de change du franc CFA qui se trouvent en France. hypothèque

Selon Patrice Talon, la banque centrale des pays d’Afrique de l’UEMOA gérera désormais la totalité de ces réserves de devises pour les répartir auprès de plusieurs banques centrales dans le monde. Aucun calendrier précis n’a été donné pour cette mesure, mais si elle se concrétise, le fonctionnement du franc CFA pourrait être profondément bouleversé.

A l’heure actuelle, les Etats africains doivent déposer 50% de leurs réserves en France, obtenant en contre-partie une convertibilité illimitée avec l’euro qui leur donne une certaine crédibilité internationale.

(Visited 55 times, 1 visits today)

Une pensée sur “Le geste de la France qui hypothèque la sortie des pays africains de la Zone CFA”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *