Le président du Brésil blâme Leonardo DiCaprio pour les feux de forêt en Amazonie

Le président du Brésil blâme Leonardo DiCaprio pour les feux de forêt en Amazonie

Décidément, le président du Brésil Jair Bolsonaro n’en manque pas une pour se faire remarquer. Cette fois, il affirme que les feux de forêt en Amazonie sont la faute de Leonardo DiCaprio. Rien que ça.

C’est le site web d’informations et de divertissement Uproxx qui rapporte cette nouvelle dont on ne sait pas si l’on doit en rire ou en pleurer tant il s’agit d’une déclaration complètement absurde. En effet, le président du Brésil Jair Bolsonaro, connu pour ses déclarations-chocs, vient une nouvelle fois parler de lui pour une raison complètement ahurissante. Cette fois, il affirme les feux de forêt en Amazonie sont la responsabilité de Leonardo DiCaprio. Ce vendredi il a dit: «Ce mec, Leonardo DiCaprio, il est cool, n’est-ce pas? Il a donné de l’argent pour que l’Amazonie soit brûlée ».

 

Voir cette publication sur Instagram

 

There are few times in human history where voices are amplified at such pivotal moments and in such transformational ways – but @GretaThunberg has become a leader of our time. History will judge us for what we do today to help guarantee that future generations can enjoy the same livable planet that we have so clearly taken for granted. I hope that Greta’s message is a wake-up call to world leaders everywhere that the time for inaction is over. It is because of Greta, and young activists everywhere that I am optimistic about what the future holds. It was an honor to spend time with Greta. She and I have made a commitment to support one another, in hopes of securing a brighter future for our planet. #FridaysforFuture #ClimateStrike @fridaysforfuture

Une publication partagée par Leonardo DiCaprio (@leonardodicaprio) le


Comme vous pouvez vous en douter, Jair Bolsonaro n’a avancé aucune preuve concernant cette affirmation bien douteuse. Uproxx rappelle que cette déclaration a été faite dans la foulée de l’affaire des pompiers qui ont été incarcérés brièvement parce qu’ils ont été accusés d’avoir provoqué des incendies dans l’Amazonie. Selon les dires du président brésilien, ils n’auraient pas la suite prise des photos pour les revendre les images à la WWF qui s’en serait servi pour lever des fonds notamment auprès Leonardo DiCaprio. Oui, vous avez bien lu. En termes de théorie, difficile de faire mieux.

Évidemment, ces déclarations ont fait énormément réagir sur les médias sociaux. Uproxx indique que la WWF avait qualifié de mensongères les déclarations de Jair Bolsonaro. Leonardo DiCaprio a également réagi via son compte Instagram où dans une explication il explique notamment être fier de son engagement environnemental tout en niant avoir donné de l’argent à la WWF. Des propos que l’acteur américain a sans doute eu du mal à avaler, lui qui agit pour la planète depuis maintenant un grand nombre d’années.

Le président brésilien a donc encore une fois perdu une occasion de se taire. Dans ce domaine, il est désormais devenu un expert et on dirait qu’avec Donald Trump ils font concours de celui qui fera les déclarations les plus choquantes. À ce petit jeu là, la lutte est bien serrée.

(Visited 27 times, 1 visits today)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *