Le Lycée municipal de Niakara a enregistré une trentaine de cas de grossesse au terme du premier trimestre de l’année scolaire 2019-2020.

Selon l’interface de la DMOSS au Lycée municipal Henri Konan Bédié de Niakara, Maurice Djé Kouakou, 32 cas de grossesse ont fait l’objet d’une notification, majoritairement au premier cycle, depuis le démarrage de l’année académique 2019-2020.

“Nous allons mettre à contribution à la fois les élèves et le médico-scolaire de Niakara pour une sensibilisation accrue de nos jeunes filles”, a déclaré M. Djé, par ailleurs éducateur et responsable du Club Santé de cet établissement scolaire public du secondaire.

De l’avis de l’encadreur, l’absence depuis deux ans des pairs éducateurs, à savoir un groupe d’élèves formées par la DMOSS en vue de la sensibilisation de proximité des élèves sur la santé de la reproduction et partant, contre les grossesses et les infections sexuellement transmissibles (IST), est l’une des causes de ce fléau qui prend de l’ampleur chaque année.

“La vingtaine de jeunes filles élèves, formées par la DMOSS en 2014 pour maintenir constamment une sensibilisation de proximité, ont achevé leurs études secondaires, d’où le vide qu’il faut nécessairement combler”, a poursuivi M. Djé.

(Visited 1 times, 1 visits today)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *