Emmanuel Macron est revenu sur le sentiment anti-français qui s’est exprimé dans la sous-région, à l’occasion du sommet du G5-Sahel à Pau en France.

« A chaque fois qu’un État demandera à l’armée française de ne plus être là, nous le quitterons », a déclaré Emmanuel Macron.

LIRE AUSSI: Soro ne sera jamais arrêté ! Le mandat d’arrêt émis contre lui a pour seul but de l’empêcher de rentrer en Côte d’Ivoire pour être candidat en 2020

« Notre seul intérêt, c’est la lutte contre le terrorisme, la stabilité et la souveraineté des États où nous sommes présents… Donc, les discours que j’ai pu entendre ces dernières semaines sont indignes », a-t-il poursuivi, se réjouissant de ce qu’ils soient « combattus avec beaucoup de fermeté par les dirigeants de ces pays ».

(Visited 1 times, 1 visits today)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *