La maison de l’instituteur, Adou Kouadio Anatole, de l’école primaire de Beleoulé, située à Tanda, a été ravagée le 13 janvier 2020 par un incendie.

“J’étais dans la cour, et j’ai senti l’odeur de quelque chose en train de brûler. Mais très vite les choses se sont accentuées avant même l’arrivée des populations”, a déclaré Kouadio Anatole, 57 ans, précisant que “mis à part le bâtiment, tout est parti en fumée, y compris mes documents administratifs”.

Le feu a pu être circonscrit grâce à la solidarité des villageois.

Le commissariat de police de Tanda a ouvert une enquête après avoir fait le constat d’usage.

(Visited 1 times, 1 visits today)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *